BRÛLER du bois

wood burning cycle

Les médias nous rappellent sans cesse la nécessité de réduire la production de gaz à effet de serre. C’est la concentration de ces gaz (principalement le dioxyde de carbone) dans l’atmosphère qui est en grande partie responsable de la hausse globale de température causant des désastres écologiques. Brûler des combustibles est la principale cause de l’accroissement du dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

Le bois comme combustible est différent des combustibles fossiles comme l’essence, l’huile ou le gaz, car il est une ressource renouvelable. De plus, pendant leur croissance, les arbres absorbent le dioxyde de carbone et l’emmagasine dans le bois sous forme de carbone qui constitue à peu près la moitié du poids du bois. Quand le bois brûle, le dioxyde de carbone est de nouveau libéré dans l’atmosphère. La même quantité de dioxyde de carbone serait libérée dans l’atmosphère si l’arbre mourait et se décomposait sur le sol de la forêt. Nos forêts peuvent donc être une source perpétuelle de combustible si on en prend soin et si elles sont gérées adéquatement.

- A Guide to Residential Wood Heating, (SCHL/CMHC)

 

 

© 2009 Ramoneur Le Chat Noir
Courriel: blackcatchimney@gmail.com